06 07 93 52 48

42 rue du Général de Gaulle 29700 PLUGUFFAN

Quimper. Un concours d’équitation au profit du service pédiatrique

Samedi 10 et dimanche 11 août, l’association Mille et un petit prince organise un concours d’équitation (plus précisément de saut d’obstacles) un peu spécial, aux écuries du Stangala. L’argent récolté grâce à la restauration, la buvette et la vente de goodies sur place sera destiné au service pédiatrique de l’hôpital de Quimper (Finistère).

Deuxième édition du concours solidaire

Après deux ans d’existence, l’association n’en est pas à son coup d’essai. Un concours semblable avait déjà été organisé en mars 2018, le temps d’une journée. Cette année, la famille Velly a vu plus grand. Alors que le concours de l’année dernière était réservé aux amateurs, celui-ci est aussi ouvert aux professionnels, et durera un week-end entier. Neuf épreuves sont prévues, avec des obstacles qui mesurent entre 1,05 m et 1,30 m, selon le niveau des cavaliers.  On attend 400 cavaliers, prévoient les Velly. C’est ouvert aux gens du milieu, mais aussi à tous les curieux. 

Les cavaliers du Stangala, à domicile, seront bien sûr au rendez-vous. En 2018, la compétition avait dû faire face à un imprévu : la neige.  Il faisait 0 °C, et pourtant, les gens restaient, alors que nous pensions que personne n’allait venir », se souvient la famille.

Une manière de rebondir

Créer cette association, c’était un moyen de rebondir pour la famille, après la mort de leur petit garçon Thélio, atteint d’une maladie neurodégénérative. En deux ans, ils ont multiplié les projets au sein du service pédiatrique de l’hôpital où le petit garçon de 7 ans avait été suivi. Ils ont par exemple réussi à développer, avec les soignants de l’hôpital, des consultations d’hypnothérapie pour les plus jeunes.

Après la mise en place de trousses de toilette pour les familles, de tables à langer ou encore de voitures électriques pour conduire les enfants au bloc, ils s’attellent maintenant à la rénovation d’une salle de pause située dans le service. Ce n’est pas tout : ils travaillent aussi sur l’insonorisation de la salle d’attente.

Le but est toujours de créer du lien, de rendre plus facile le quotidien des parents et enfants confrontés à l’hospitalisation. « Nous nous sommes sentis épaulés, nous voulions faire un retour, avancer pour tout le monde, et garder un lien surtout », expliquent Marc et Anne Velly.

 Thélio aimait la musique et l’équitation, du coup, nous avons développé ces deux aspects-là », raconte Anne Velly. En plus des concours, l’association organise en effet des concerts. Pour le prochain, prévu le 2 novembre, Renan Luce a répondu présent.